Air

La qualité de l'air est devenue en enjeu de santé publique. Les plans d’actions mis en œuvre sur la Métropole grenobloise (Plan Air Climat Énergie, Zones à Faibles Émissions, Plan de Protection de l’Atmosphère...) visent donc à limiter cette exposition chronique.

L’essentiel

État des lieux métropolitain

Sur le bassin grenoblois, la qualité de l’air s’améliore globalement depuis une dizaine d’années suite à la mise en œuvre de stratégies et d’actions dans différents secteurs d’activité. Toutefois, des seuils réglementaires de qualité de l’air et ceux préconisés par l’Organisation Mondiale de la Santé, sont encore dépassés pour le dioxyde d’azote et les particules, en particulier à proximité des grands axes de circulation.

Santé publique France a évalué à 293 le nombre de décès prématurés par an attribuables à la pollution atmosphérique par les particules fines (PM 2.5) dans la
métropole grenobloise et à 135 ceux liés au dioxyde d’azote (NO 2 ). : les polluants atmosphériques pénètrent dans les systèmes respiratoire et circulatoire, affectant les poumons, le cœur et le cerveau.
Des actions de réduction temporaires des émissions sont régulièrement mises en œuvre sur le territoire de la Métropole grenobloise, lors de pics de pollution. Toutefois, plus que les pics de pollution, c’est l’exposition à long terme à la pollution de l’air extérieur qui conduit aux impacts les plus importants et les plus graves sur la santé.

Les leviers d'actions

Les plans d’actions mis en œuvre sur la Métropole grenobloise (Plan Air Climat Energie, Zones à Faibles Emissions, Plan de Protection de l’Atmosphère...) visent donc à limiter cette exposition chronique. 

 

  • Chauffage : sensibilisation et soutien financier aux particuliers pour le renouvellement des appareils de chauffage au bois avec la Prime Air Bois

  • Mobilité auprès des entreprises : renouvellement du parc automobile et l’achat de véhicules propres,
  • La mobilité du côté du Smmag

Promotion des modes doux et actifs via l’extension du réseau cyclable Chronovélo, le service Métro Vélo, le service Dott ou l’accompagnement à la mobilité.

> La qualité de l’air à l’intérieur des bâtiments

Au-delà de la qualité de l'air extérieur, la qualité de l'air intérieur constitue également une préoccupation de santé publique du fait de situations d’exposition à divers contaminants chimiques, microbiologiques, ou agents physiques, pouvant présenter des effets sur la santé. Différentes campagnes de mesures de la qualité de l’air à l’intérieur de bâtiments, notamment à l’intérieur d’établissements recevant du public, ont mis en évidence un lien significatif entre qualité de l’air extérieur et qualité de l’air intérieur, selon la situation et/ou le polluant considéré. Pour les établissements recevant du public (ERP), un nouveau dispositif règlementaire de surveillance de la qualité de l'air intérieur est entré en vigueur au 1er janvier 2023.

Les bonnes pratiques

La Tronche : une opération inédite de porte-à-porte

AURG

Des opérations de porte-à-porte auprès des habitants s’organisent pour informer, sensibiliser et inviter les habitants à remplacer leur vieil appareil de chauffage. Bilan à La Tronche, qui a mené une opération au printemps 2022.

Sur la commune de La Tronche, ce sont 4 étudiants de la Junior entreprise de Grenoble École de Management qui ont réalisé le travail de porte-à-porte auprès de 210 ménages. Cette opération d’“Aller vers”, a été menée selon un format inédit. Au-delà de l'information sur le dispositif, les habitants ont bénéficié de conseils personnalisés à travers de nouveaux outils pratiques (notamment une simulation en direct, sur tablette, des aides mobilisables par chaque habitant rencontré).

Clément Pesle, en charge du dispositif PAB à la Métropole précise : "Ces opérations de porte-à-porte dans les communes sont complémentaires aux campagnes de communication que nous déployons sur l'année. Elles ont l'avantage de mieux cibler, de présenter aux habitants des dispositifs qui les concernent directement. L'opération réalisée à La Tronche était également l'occasion de mieux comprendre les mécanismes du passage à l’acte et d'améliorer le fonctionnement de la prime".

"Avec une communication renforcée de la Ville, ces opérations de porte-à-porte sont bénéfiques. A Grenoble par exemple, le nombre de dossier déposés a triplé suite à l'opération ! " précise Clément Pesle.

Aller + loin

MAJ Mars 2023

Fontaine, La Tronche, Eybens : aides financières à la rénovation de maison et au renouvellement de chaudière bois

Grenoble-Alpes Métropole

Plusieurs communes ont mis en place une exonération de taxe foncière en cas de rénovation énergétique. Par exemple, les habitant·es de Fontaine ont une exonération de 50 % si 10 000 euros de travaux ou plus ont été effectués l’année précédente ou si des travaux de 15 000 euros ou plus ont eu lieu sur les trois dernières années.

Les communes d’Eybens et de la Tronche, elles, abondent à la Prime Air Bois. La Tronche propose une aide complémentaire de 800 € ou de 1200 €, sous conditions de ressources.

Contact à Fontaine : Lauriane Thieriot, chargée de projet développement durable - lauriane.thierot@ville-fontaine.fr

Contact à Eybens : Mustapha Belkaraouia, Direction sports, patrimoine et transition écologique - mustapha.belkaraouia@eybens.fr

Contact à La Tronche : Céline Verdon, Responsable vie locale, Services techniques - c.verdon@ville-latronche.fr

Mise à jour août 2020

Toutes les actualités de la thématique Air

Les ressources

Outils métropolitains

Pour aller plus loin