Des acteurs engagés

Depuis 2005, le réseau des partenaires du Plan Climat Air Énergie métropolitain compte près de 70 organisations engagées dans la démarche.

Un territoire mobilisé

La Métropole se distingue par la dynamique engagée depuis l’adoption du premier Plan Climat, en 2005. De nombreuses actions ont ainsi été menées par la Métropole et ses partenaires : programme d’isolation thermique des logements dit « MurIMur », Prime Air Bois pour le renouvellement des appareils de chauffage au bois non performants, développement du réseau de transports en commun et d’itinéraires cyclables, Zone à Faibles Émissions pour le transport de marchandises, collecte des déchets alimentaires, développement des réseaux de chaleur d’origine renouvelable, accompagnement à la mise en oeuvre de plans de mobilité des entreprises, éducation à l’environnement en milieu scolaire, etc.

Le Plan Climat Air Énergie est une démarche partenariale qui s'adresse à tout type d'organisation. À ce jour, le réseau est principalement composé de communes, bien que les entreprises, associations, universités, bailleurs et autres structures soient les bienvenus dans la démarche et le réseau.

Le réseau des partenaires du Plan Climat Air Énergie

Les communes

Depuis 2015, 20 communes, partenaires du Plan Climat Air Énergie métropolitain et représentant 85 % de la population métropolitaine, ont adopté un plan d’actions pour réduire leurs émissions. Certaines d’entre elles se sont également fixé des objectifs chiffrés, pouvant atteindre - 35 % d’émissions de gaz à effet de serre. Elles bénéficient d’un accompagnement de la Métropole et de la SPL ALEC dans leurs projets de construction et de rénovation, le suivi de leurs consommations d’énergie, le renouvellement des contrats d’exploitation...

Les entreprises

Les acteurs économiques se sont eux aussi largement mobilisés : engagement dans des démarches de certification énergétique ou environnementale, réduction des consommations d’énergie, construction de bâtiments exemplaires, récupération de la chaleur fatale, production d’énergies renouvelables, incitation aux mobilités alternatives et au télétravail, conversion des parcs de véhicules, etc.

La société civile

Un nombre croissant d’associations et de collectifs d’habitant·es témoignent régulièrement de leur engagement et de leurs initiatives en faveur de la transition écologique et énergétique.