Adaptation au changement climatique et résilience du territoire

Face au dérèglement climatique, la préservation de la qualité de vie des habitant·es et de l’attractivité du territoire est un enjeu majeur, impliquant une action locale résolue. C’est un sujet complexe, qui induira inéluctablement des transformations significatives en matière d’aménagement du territoire notamment, afin de préserver les ressources naturelles, la biodiversité, la santé de toutes et tous comme la sécurité des personnes et des biens, y compris économiques.

Un éventail de solutions est disponible

  • Préserver les espaces naturels et agricoles : mettre en place une gestion durable et différenciée des espaces verts, forêts et prairies ; créer des réserves foncières pour le maintien et la préservation des espaces agricoles et naturels…
  • Protéger les espaces riches en biodiversité et sensibiliser les habitant·es aux enjeux de biodiversité et de gestion des ressources naturelles : adapter les essences, valoriser le dispositif Trame Verte et Bleue, limiter la pollution lumineuse, mettre en place des mesures ERC (évitement, réduction, compensation)…
  • Végétaliser et désimperméabiliser les sols et le bâti : à privilégier lors de la construction ou de la rénovation des bâtiments, à mettre en œuvre dans des projets spécifiques (exemple : désimperméabilisation des cours d'écoles), mettre en place des programmes d'incitations techniques et financières pour aider les habitant·es à végétaliser leurs bâtiments...
  • Limiter l'artificialisation : privilégier la densification et la rénovation du bâti à l'extension urbaine.
  • Prévenir les risques climatiques : anticiper les canicules avec une stratégie de réduction des îlots de chaleur urbains, créer des zones de fraîcheur, élaborer une stratégie de gestion de la ressource en eau…
  • Biodiversité, espaces naturels et agricoles

    Forêt, coteaux, cultures... Le territoire métropolitain est riche de la diversité de sa biodiversité et de ses espaces naturels. Un patrimoine à préserver en luttant contre l'artificialisation et en changeant nos pratiques.

    En savoir plus

  • Végétalisation et lutte contre l’artificialisation

    Ombre, fraîcheur, refuge de biodiversité... Les bienfaits de la nature en ville ne sont plus à démontrer. Elle y est pourtant bien peu présente et perd même du terrain chaque année. Les communes ont un rôle essentiel pour lui rendre toute sa place.

    En savoir plus

  • Adaptation aux risques

    S’adapter aux risques revient à protéger la santé et le bien-être des habitant·es mais aussi les infrastructures et les activités. Cela passe notamment par des transformations en matière d’aménagement du territoire.

    En savoir plus