Transition énergétique et qualité de l’air

La lutte contre les émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques est au cœur de l’action du Plan Climat Air Énergie. Elle nécessite d'agir sur trois leviers : la sobriété, pour réduire la consommation d’énergie ; l’efficacité, pour optimiser les usages de l’énergie ; et le recours aux énergies renouvelables en substitution aux énergies fossiles.

Si tous les secteurs sont concernés, l’habitat, le tertiaire et les transports devront fournir un effort important.

Un éventail de solutions est disponible

Les actions menées doivent permettre de modifier les modes de production et de consommation d'énergie sur le territoire et de se tourner vers un modèle plus durable et décarboné. Il est important de développer une stratégie complète intégrant tous les aspects de la transition énergétique.

  • Encourager la sobriété et la baisse de la consommation d'énergie, en améliorant l'efficacité énergétique du bâti (notamment la rénovation énergétique et le renouvellement de systèmes de chauffage des bâtiments privés en relayant et abondant financièrement aux aides des dispositifs métropolitains Mur|Mur et Prime Air Bois ).
  • Repenser la mobilité et l'aménagement du territoire : limiter l'usage de la voiture individuelle (limiter les accès, soutenir le covoiturage et l'auto partage auprès de la Métropole, valoriser les véhicules électriques) ; promouvoir la mobilité douce et les transports décarbonés (soutenir les réseaux cyclables, piétons et de transports en commun et communiquer sur leurs bienfaits).
  • Encourager la production d'énergie renouvelable et de récupération, parallèlement au développement d'un réseau de chaleur (notamment en incitant le patrimoine privé à l'achat et à la production d'énergie renouvelable et de récupération via le relai des dispositifs, la création d'aides financières communales).
  • Habitat

    Avec plus de 28 % de l’énergie finale consommée au niveau national, l’habitat (secteur résidentiel) est le deuxième secteur le plus énergivore, après les transports (31 %) et avant l’agriculture et l’industrie.

    En savoir plus

  • Mobilités

    Les actions et les choix en matière de mobilités influent sur la consommation d’énergie, le climat, la qualité de l’air et le bruit.

    En savoir plus

  • Aménagement

    Les politiques d’aménagement doivent prendre en compte les différents enjeux liés au changement climatique. Maîtrise de l’énergie, mobilité douce, nature en ville, mixité fonctionnelle des zones… Les problématiques sont nombreuses et variées.

    En savoir plus

  • Énergies renouvelables et de récupération

    Le développement des énergies renouvelables et de récupération est l’une des trois composantes de la transition énergétique, après la sobriété et l’efficacité énergétique. Comment une commune peut-elle inciter les acteurs de son territoire à utiliser et produire des EnR&R ?

    En savoir plus